CHRONIQUES INTERNATIONALES - LUXE & PRESTIGE

Photo: Mode Femmes - Fashion Luxe - Liu Jo


Liu Jo

Liu Jo Black Label Collection Automne-Hiver 2018


Stranger things, la série télé qui, à l’heure actuelle, a reçu le plus de récompenses, nous ramène, comme dans un plongeon, dans les années 80, entre talkies-walkies vintage et looks emblématiques de cette époque.

Cela donne à penser car même la mode, qui ne part jamais en vacances, propose de nouveau et actualise pour la prochaine saison, encore une fois, les caractéristiques les plus cultes et représentatives de cette décennie incroyable, jamais banale et débordante d’idées.

La tendance Eighties est très présente dans la collection Liu Jo Black Label Automne Hiver 2018.

Les épaulettes proéminentes et rembourrées sont certainement le détail le plus significatif sur les manteaux et les grosses pièces. Rien n’est minimaliste : certainement pas les tailleurs à la coupe masculine et couture, qui évoquent le power dressing raconté alors par le cinéma, dans le célèbre film avec Mélanie Griffith et Sigourney Weaver. De même, les références ne peuvent s’achever sans évoquer les ruches, le lurex, les motifs cloutés et en strass, les chaînes et les fermetures métalliques, rendues familières par cette pop star devenue ensuite Madonna.

Les manteaux et les tailleurs sont les protagonistes incontestés de la collection. Une proposition qui se décline sur plusieurs moods : le Micrographic Tailoring, le style Poetic Rock et les tenues plus british s’inspirant de la chanson des Clash, London Calling, car la grande révolution des habitudes a commencé à Kings Road.

Il y a beaucoup de choses. Il y a l’héritage d’une période historique fascinante qui ne reviendra plus jamais. Mais attention, on ne revisite pas les pièces. Ce n’est pas non plus une provocation nostalgique. C’est plutôt une relecture dans un esprit actuel au style métropolitain affirmé. Les volumes sont amples, par exemple, mais pas oversize pour les pantalons et les robes.

Le corps n’est pas caché, bien au contraire : il est en revanche mis en valeur par les gilets et les vestes spencer, jamais aussi actuels, à coordonner à une minijupe ou un pantalon à la ligne cropped. Les manteaux sont cintrés à la taille. Les blouses sont fluides, en soie mélangée et georgette, et les pulls en mohair s’agrémentent de motifs, broderies, paillettes et perles, dans le style Liu Jo le plus pur.

Les manteaux se ferment par des crochets métalliques, qui s’inspirent des tenues de pompiers. Les fourrures synthétiques, incontournables, se déclinent dans des nuances vives.

Les lignes sont nettes et déterminées, dans tous les cas. De même, les couleurs reprennent le besoin d’oser de cette période historique et peut-être même de la nôtre. À côté du Blanc, du Noir, du Night Blue Sky et du Jardin Botanique se détachent avec puissance le Rose et le Rouge Carassius. Il est clair que plus le froid avance plus les nuances s’assombrissent, comme le Night Blue Sky.

L’attention aux tissus crée des mélanges même chromatiques, qui explosent dans le pied-de-poule noir + rose, dans le cachemire mélangé des pulls jacquards ou des cardigans réversibles et dans les fantaisies florales, qui reflètent une envie de légèreté jamais assouvie.

La pièce intemporelle revisitée ? Le fuseau à élastiques. Nous pensions l’avoir oublié au fond d’une armoire et l’avoir échangé contre les leggings. Mais ce n’est pas le cas. Ne jamais dire jamais. Il revisite un must et dessine des silhouettes hyper féminines. Avec détermination.

London calling…

 

Photo: Mode Femmes - Fashion Luxe - Liu Jo

 
Reportages - Communiqués - Mise en ligne par PrestigeGuide : Le Luxe & le Prestige - Chroniques internationales << Page précédente
PLAN DU SITE I PROFESSIONNELS I ANNONCEURS I CONTACTER LA TEAM l JOBS l MENTIONS LEGALES I ESPACE PROFESSIONNEL