ART & CULTURE - LUXE & PRESTIGE

Photo: Lunettes Cartier - Cartier ©


Cartier

Lunettes : Matières et savoir-faire


LES MATIÈRES ET LEURS SAVOIR-FAIRE JOAILLIER DE LA LUNETTE, CARTIER Y APPLIQUE LES MÊMES PROCÉDÉS QU’AUX BIJOUX. UNE APPROCHE ET UN SUIVI ARTISANAL QUI PLACENT LA MATIÈRE AU COEUR DU PROCESSUS CRÉATIF.

L’ACÉTATE
Matière parmi les plus créatives de la lunetterie employée depuis les années 20, l’acétate offre un champ illimité de teintes, de couleurs et de motifs. L’acétate, matériau à base de cellulose est travaillé chez Cartier comme le bois, la corne ou l’or. Il est poli au tonneau et à la main avant d’être monté manuellement. Cartier le réhabilite en 1994 avec la création de montures innovantes.

LE LAQUAGE
Procédé artisanal délicat, le laquage consiste à déposer la laque au fond d’un logement creusé dans le métal, à la main à l’aide d’un pinceau ou d’une seringue. La pièce laquée est séchée au four pendant 3 heures. Une fois sèche, le laqueur procède à son meulage puis à son polissage et éventuellement à son diamantage pour obtenir une laque véritablement arasée. Un savoir-faire joaillier qui s’exerce notamment dans la réalisation de la tête de panthère de la monture « Panthère Wild de Cartier » où chaque tache du félin est réalisée en laque noire affleurant le métal.

LE BOIS
Parmi les pionniers dans l’utilisation du bois en lunetterie, Cartier inaugure ce matériau en 1992. Noble et naturel, il fait appel à de nombreuses interventions de savoir-faire comme la découpe, le polissage, l’usinage et enfin le vernissage qui lui confère un aspect brillant et en protège la surface. Chaque branche est constituée de fines strates de bois collées et pressées les unes aux autres. Il s’agit d’un savoir-faire appelé « le lamellé-collé » qui est utilisé par Cartier pour maximiser la résistance de chaque monture.

LA CORNE
La corne de buffle peut mesurer jusqu’à un mètre mais une très petite partie répond en terme de qualité et d’esthétique aux critères de Cartier. Une construction en fines lamelles superposées et orientées dans des directions opposées permet d’assurer la qualité, la résistance à la déformation et la stabilité de chaque monture.

OR MASSIF
Les lunettes précieuses de Cartier disposent au sein de la Manufacture, d’un atelier autonome où s’exerce le travail d’orfèvre. Par ailleurs en maître d’oeuvre joaillier, Cartier supervise toutes les montures joaillières de la Maison.

DEPUIS TOUJOURS, PASSIONNÉ PAR SON ART, CARTIER TRANSFIGURE SES LUNETTES BIJOUX EN PARURES. UN SAVOIR-FAIRE JOAILLIER QUI ÉCLAIRE LE REGARD D’UNE TOUCHE PRÉCIEUSE.

 
Reportages - Art & Culture - Mise en ligne par PrestigeGuide : Le Luxe & le Prestige en Belgique << Page précédente
PLAN DU SITE I PROFESSIONNELS I ANNONCEURS I CONTACTER LA TEAM l JOBS l MENTIONS LEGALES I ESPACE PROFESSIONNEL