mise en ligne: 20-01-2018
Delvaux
Photo: Delvaux ©
 

Il était une fois… un luxueux conte de Noël, écrit, réécrit, gommé, repassé et peaufiné dans les ateliers de Haute Maroquinerie Delvaux, comme la Haute Couture raconte ses collections oniriques en heures de travail, en épingles et en boutons, en « technique artisanale » dit-on, mais en réalité, c'est de l'« art » tout court. La maison belge a mêlé sa passion de l'innovation à une essence de magie fantastique, pour explorer les horizons d'un savoir-faire qui dépasse lui même l'imagination. Les chefs d'oeuvres de cuir et d'or créés pour les fêtes de fin d'année ne doivent rien à un ensorcellement : ils sont le produit certes d'un enchantement, mais surtout de centaines d'heures d'ouvrage.

 


La « Couture Exclusive Collection » s'inscrit dans cette histoire, explore le nouveau chapitre d'un univers chevaleresque, baroque et fantastique. Delvaux matérialise quatre contes de création exclusive, les traduit en sacs : l'un dédié aux armes d'une reine, le Queen's Desire, gravé de tubes en laiton, fabriqué chez des horlogers suisses, galvanisé en France, désiré bientôt dans le monde entier ; L'Iron Shield, recouvert de superpositions d'écailles qui nous séduisent et nous protègent du commun comme l'armure d'un chevalier ; Le Black

Beauty, orné de fleurs de cuir trempées dans le coeur noir – mais pur – d'une magicienne, déploie ses pétales brodés d’une perle puis cousus sur du lézard pour envoûter ; Le Golden Glory enfin, sac au soleil d'or se levant sur le fermoir et l'âme de qui y posera le regard, incarne un roi philosophique bataillant pour la beauté du geste, et la pérennité de l'excellence.

L'intemporel Delvaux nous propulse dans les arcades d'une saga de luxe sophistiqué, une interprétation du mordoré, des embossements, de la broderie d'ornements sculptés et de métallisé, que l'on pourrait lier à la fantasy de la mythologique série « Game of Thrones ».

Des scénarios de pure invention, qui ont inspiré la plus réelle des collections, façonnée de subtilité, de perfection sans ostentation. Un nouveau format, le Micro, rejoint la gamme emblématique des Brillant – on peut cependant y glisser un iPhone, car pour être féru de sortilèges médiévaux, on n'en est pas moins pétri de bon sens, chez Delvaux. De nouveaux accessoires se joignent également à cette féerie de cuirs précieux comme les Charms Strap, miniatures agrémentées de longues bandoulières pour les garder au coeur, ou au côté. Comme autant de protections contre le quotidien galvaudé.

Au Royaume de Belgique cet hiver, les Brillants Couture seront produits en séries limitées, alchimie de maîtrise époustouflante, d'ambition à révéler le meilleur de la technicité, et on le sait parce qu'elle est présente dans chaque intention de la maison, d'une authentique dose de poésie.

Auteur de l'article : Delvaux
<< Page précédente  
 
 
 
PLAN DU SITE I PROFESSIONNELS I ANNONCEURS I CONTACTER LA TEAM l JOBS l MENTIONS LEGALES I ESPACE PROFESSIONNEL