29/09/18

Voiture de luxe

Une nouvelle édition exclusive de la Porsche 935


Voiture de luxe - Porsche ©

Porsche a dévoilé la nouvelle 935 à l’occasion de la Rennsport Reunion, un événement historique organisé sur le Laguna Seca Raceway en Californie. Développant une puissance de 515 kW (700 ch), cette voiture de course dotée d’une carrosserie évoquant la légendaire Porsche 935/78 sera produite en série limitée à 77 unités. « Cette voiture spectaculaire est un cadeau de Porsche Motorsport à tous les fans du monde entier, » explique Frank-Steffen Walliser, vice-président de Motorsport & GT Cars. « Cette voiture n’étant pas soumise à une homologation, les ingénieurs et les designers n’ont pas eu à suivre les règles habituelles et ont bénéficié d’une grande liberté dans le développement. »

La technologie de cette voiture de course destinée aux événements de clubs et aux sessions privées sur circuit est basée sur celle de la 911 GT2 RS, la voiture de sport à très hautes performances de Porsche. À l’instar de son aïeule, la majeure partie de la carrosserie de cette 935 a été remplacée ou complétée par des éléments en polymère renforcé de fibre de carbone (CFRP). Avec sa section arrière allongée et profilée, la 935 affiche une longueur de 4,87 mètres. Quant à la largeur de cette voiture de course exclusive pour les événements de clubs, elle est de 2,03 mètres.

La spectaculaire ligne aérodynamique de la 935 est le fruit d’un développement tout à fait nouveau et rend hommage à la Porsche 935/78 ayant disputé les 24 Heures du Mans et surnommée « Moby Dick » par les fans en raison de sa carrosserie allongée, de son carénage spectaculaire et de son coloris de base blanc. Les prises d’air distinctives ornant les passages de roue avant, qui se retrouvent aussi sur la Porsche 911 GT3 R destinée à la compétition client, renforcent l’appui sur l’essieu avant. Quant à l’aileron arrière, il affiche une largeur de 1 909 millimètres et une profondeur de 400 millimètres, assurant l’équilibre aérodynamique.
De nombreux détails extérieurs évoquent des modèles ayant marqué l’histoire sportive de la marque. Les jantes carénées aérodynamiques font écho à celles de la 935/78 alors que les feux arrière LED ornant les extrémités de l’aileron arrière sont empruntés à la 919 Hybrid LMP1. Les rétroviseurs latéraux proviennent de l’actuelle 911 RSR, victorieuse au Mans, alors que les embouts d’échappement en titane sont inspirés de ceux de la Porsche 908 de 1968.

Ces références se prolongent jusque dans l’habitacle. Le pommeau du levier de vitesses arbore une finition en bois laminé évoquant des voitures de course comme la 917 ou la 909 Bergspyder ainsi que l’hypercar Carrera GT. Le volant en carbone et l’écran couleur du tableau de bord proviennent de la 911 GT3 R millésime 2019. Un imposant arceau de sécurité, un siège baquet de compétition et un harnais à six points garantissent une sécurité optimale. Un deuxième siège pour le passager est proposé en option. Le conditionnement d’air assure une température intérieure optimale.

La nouvelle 935 est dotée d’un six cylindres biturbo de 3,8 litres, un moteur de haute technologie très proche du bloc hautes performances équipant la 911 GT2 RS homologuée pour la route. La puissance est transmise aux roues arrière de 310 mm de large par l’entremise d’une transmission à sept rapports Porsche Doppelkupplung (PDK). Comme sur les modèles GT de route de la 911, le conducteur change les rapports grâce à des palettes idéalement logées sur le volant. Caractéristique de la 911, la répartition des masses garantit d’excellentes performances en matière de traction et de freinage. Les étriers de frein de compétition monoblocs à six pistons en aluminium équipant l’essieu avant sont associés à des disques de frein ventilés et cannelés en acier de 390 millimètres de diamètre, garantissant un freinage très performant. L’essieu arrière est équipé pour sa part de disques de 355 millimètres et d’étriers à quatre pistons.

Pesant 1 380 kilos, la 935 est, tout comme la 911 GT2 RS homologuée pour la route, équipée du dispositif PSM (Porsche Stability Management) qui inclut le contrôle de motricité ainsi que le système de freinage antiblocage (ABS). Grâce à la commande Map Switch définissant la cartographie, ces systèmes d’assistance peuvent être ajustés séparément ou totalement désactivés selon la situation.

Voiture de luxe - Porsche ©