06/06/18

Montres de luxe

Piaget Art & Excellence Altiplano tourbillon en marqueterie de pierre Sculpter la couleur


 

Montres de luxe - Piaget ©


Pour cette nouvelle édition du SIHH, Piaget réinterprète les cadrans de pierres dures emblématiques de son style au sein de sa ligne Altiplano, icône de l’extraplat et ambassadrice des Métiers d’Art. Associant maîtrise de la Haute Horlogerie à la virtuosité de la marqueterie de pierre, l’Altiplano se fait tourbillon, et invite la malachite et le lapis-lazuli à sublimer son cadran. Luxe ultime de deux nouvelles créations, dont l’exécution du cadran a été confiée au Maître d’Art Hervé Obligi. Les Altiplano tourbillon marqueterie de malachite et Altiplano tourbillon marqueterie de lapis-lazuli Haute Joaillerie apportent la magistrale démonstration de la synergie des différents métiers pratiqués dans ses ateliers de la Côte-aux-Fées, et de Plan-les-Ouates.

Présenté à la Foire de Bâle en 1957, le calibre 9P de seulement de 2mm d’épaisseur offre de nouvelles possibilités d’expressions visuelles. Plus d’espace est ainsi laissé au cadran. Avec lui, Piaget va inverser la démarche créative en travaillant non plus autour du cadran, mais à partir de celui-ci. Sa vocation est de captiver le regard. L’utilisation des pierres de couleur apparaît alors comme une évidence. Les pierres dures offrent une palette chromatique exceptionnelle que les designers explorent avec une fécondité extraordinaire, faisant fi de toute contrainte technique. La Maison fait alors appel aux meilleurs spécialistes et développe avec eux un savoir-faire unique et dès 1963, plus de trente pierres différentes s’invitent dans les collections de la Maison. L’heure se lira désormais en lapis-lazuli, turquoise, corail, jade, œil de tigre, malachite, opale… avec ou sans diamants, Piaget allant jusqu’à bousculer la hiérarchie des matières préfigurant de l’une des grandes tendances de la joaillerie contemporaine. Quoi de plus légitime pour la Maison de présenter dans un écrin Altiplano, ambassadrice émérite des Métiers d’Art, une nouvelle interprétation de la marqueterie de pierre.

Hervé Obligi transcende la marqueterie de pierre
Nommé Maitre d’Art en 2015, Hervé Obligi est un artiste au talent protéiforme. Si le bois était sa première passion, l’homme s’est très vite senti attiré par le minéral où la marqueterie de pierres dures l’entraine dans l’univers des Arts Décoratifs. “J’aime toutes les pierres, leur dureté, leur fragilité, leur résistance, ce rapport à la couleur qui est extraordinaire et l’idée de pérennité que le bois ne peut satisfaire. Elle ne pardonne rien, fait ployer plus souvent qu’elle ne rompt elle-même. L’exigence qu’elle impose rend humble.” Du travail de ces pierres, parfois qualifiées de fines, dont Florence s’était faite une spécialité à l’époque des Médicis, Hervé Obligi fait sien cet art magistral dont le savoir-faire exigeant a presque disparu. Depuis trente ans, il apprivoise lapis-lazuli, jade, jaspe, cornaline ou agate… À la fois artisan et artiste, sa passion combine toutes les expressions de son art depuis la restauration de mobilier ancien jusqu’à la création. C’est la maîtrise de cet art qui a permis à l’atelier d’Hervé Obligi de recevoir en 2000 la qualité d’Entreprise du Patrimoine Vivant. En 2015, Piaget initie une collaboration remarquable avec le marqueteur d’exception qui met son savoir-faire et sa virtuosité au service d’Altiplano, icône chic de l’extra-plat, pour magnifier la beauté captivante de la rose Yves Piaget sur le cadran. Pour la deuxième fois, la Maison invite la main du Maître d’Art à appliquer sa vision créative et contemporaine sur le cadran de l’Altiplano.

La technique
La technique de la marqueterie de pierres miniature relève d’un véritable défi et exige une très grande maîtrise. La réalisation d’un tel cadran comporte quatre étapes cruciales et requiert entre 2 et 3 semaines de travail où la moindre imprécision du geste, la moindre maladresse peut compromettre irrémédiablement le travail de l’artisan. Tout commence par la pierre brute dont les blocs sont débités en lames très fines d’à peine 1mm d’épaisseur, alors qu’une épaisseur de 3 ou 4mm est de mise pour la marqueterie traditionnelle. Une fois débitée, les pierres sont polies pour déterminer avec précision la tonalité et couleur de la pierre. En effet, la diminution de l’épaisseur entraine une réduction de la couleur. Le choix des pierres est donc essentiel. La Maison s’est orientée cette année sur la malachite et le lapis lazuli, deux pierres dures emblématiques que Piaget utilise dans ses créations depuis les années 60. “L’une des plus grandes difficultés étant de faire vibrer la couleur de la pierre en exerçant des jeux graphiques, sur une si petite surface” explique l’artiste. Puis, le pourtour de chaque élément est précisément tracé sur la pierre à l’aide d’une pointe de laiton. On découpe alors la plaque avec un archet composé d’une branche de noisetier et d’un fil d’acier tendu imprégné d’abrasif. Découpés, les éléments sont ajustés puis assemblés avec les pièces voisines. Le parement ainsi composé est fixé sur une surface plane en or rouge ou gris avant de coller les joints à chaud en garnissant le vide des chants biseautés avec de la résine colophane. Étape ultime, le polissage. Adoucie, la pierre devient magique. On assiste au mariage des formes et couleurs, à la naissance d’un objet d’art édité en 8 exemplaires uniques. Jamais semblables l’un à l’autre par la grâce des inclusions, des nuances et des interactions avec la lumière.

L’Altiplano se complique d’un tourbillon
En 2017, pour la première fois dans l’histoire de l’iconique collection Altiplano, un modèle accueille un tourbillon, une des plus belles complications de l’art horloger, qui ne déroge pas aux codes-maison de l’infiniment fin. L’élégance et l’esthétique ayant toujours guidé les choix techniques de la Manufacture de Haute Horlogerie Piaget.
Développé pour parfaitement s’intégrer à la boîte de l’Altiplano 41mm, le mouvement tourbillon mécanique extra-plat à remontage manuel 670P, d’une épaisseur de 4.6mm, est doté d’un système breveté de remontage à la tige avec renvoi. Il dispose également d’un nouveau barillet offrant une plus grande autonomie de marche qui est portée à 48h. Le parti pris d’un tourbillon volant et d’une indication des heures décentrés, emblématiques du style Piaget, participe à la beauté de la pièce. Cette construction particulière du tourbillon permet d’admirer, à fleur de cadran, la délicatesse aérienne de la cage en titane qui malgré ses 42 composants ne pèse que 0,2g. Réalisé en marqueterie de pierre, le motif volute du cadran est lui aussi décentré pour exercer un effet “Sunny Side of Life”, lui aussi emblématique du style Piaget.

Altiplano tourbillon marqueterie de malachite
Habillée d’or rose, la splendide malachite tournoie dans de magnifiques tonalités de verts : émeraude, sapin, sombre, clair, traversés par une disposition précise et minutieuse de strates foncées, apprivoisée donnant au cadran hypnotique une dynamique très “Sunny Side of Life”. Côté mouvement, les finitions Haute Horlogerie dévoilent les Côtes de Genève circulaires, une platine et des ponts perlés à la main ou encore des ponts et cage anglés et étirés à la main. L’Altiplano Tourbillon marqueterie de malachite référence G0A43030 est signée du logo historique de la Maison dans le compteur des heures.

Altiplano tourbillon marqueterie de lapis lazuli Haute Joaillerie
Déclinant ses sublimes nuances de bleu allant de l’outremer à l’azur tachetées de blanc et d’or, le lapis-lazuli déploie son intensité incomparable sur le cadran à effet tourbillonnant surligné par une mise en beauté des maîtres-sertisseurs. Si l’extra-plat est un trait essentiel de l’identité de la Maison, l’art du sertissage, tout aussi exigeant, en est un autre. L’or blanc s’illumine de l’éclat du diamant. Taille baguette et brillant, pour un total de 5.07 carats, ils viennent orner lunette, carrure, cornes, couronne, boucle et fond duquel on peut admirer les finitions de Haute Horlogerie dévoilent Côtes de Genève circulaires, platine et ponts perlés à la main ou encore ponts et cage anglés et étirés à la main. L’Altiplano tourbillon Haute Joaillerie, référence G0A43031 est signée du logo historique de la Maison dans le compteur des heures.

Avec ces deux Altiplano tourbillon en marqueterie de pierres, Piaget s’inscrit dans la parfaite continuité des efforts engagés ces dernières années en matière de préservation de métiers et savoir-faire d’exception. Cultivant ses différences et son exclusivité, la Manufacture suisse démontre une fois encore sa capacité à s’illustrer dans des registres toujours plus extraordinaires.

 

Montres de luxe - Piaget ©