05/09/19

Exposition

Carrozzeria Zagato 100 years in the spotlight...


 

Exposition - Voiture de luxe - Autoworld ©

AUTOWORLD BRUSSELS Du 14 septembre au 1er décembre 2019

Elle se définit comme une entreprise artisanale et c’est à juste titre. Carrosserie de renom depuis un siècle, la société Zagato fut créée à Milan en 1919 par Ugo Zagato. Il y a donc juste 100 ans.

Pour fêter ce centenaire, Autoworld a rassemblé une quinzaine de voitures historiques de la marque, dont certaines tout à fait exclusives. Parmi elles, une Alfa Romeo 1750 (1932), une Lancia Appia, Flaminia et une Fulvia Zagato, une Alfa Romeo Junior Z et une TZ, une Aston Martin DB4, une Nissan Stelvio…

Une signature avant-gardiste dès le début
Comme ce fut souvent le cas en Italie, c’est dans l’industrie aéronautique qu’il se forma durant la Première Guerre mondiale. Dès le départ, Ugo Zagato utilisa les mêmes techniques dans l’élaboration des lignes et du design de ses carrosseries. Le profil aérodynamique et  avant-gardiste sera sa signature jusqu’à aujourd’hui.
Ugo Zagato habilla de façon très exclusive et en éditions très limitées des modèles de marques de grandes séries comme Lancia, Maserati, Aston Martin… mais c’est à Alfa Romeo qu’il vouait un véritable culte. Dans les années 1930, il créa les carrosseries devenues légendaires : Alfa Romeo 6C 1500 (1929), Alfa Romeo 6C 1750 (1932) et Alfa Romeo 8C 2300. Consécration !

Après la Deuxième Guerre mondiale, Zagato sort une nouvelle série conçue par Vieri Rapi sur base d’une étude de l’Isotta Fraschini Monterosa, la « Panoramica » (1946). Les berlinettes deux places construites sur des châssis motorisés des Fiat 500 Topolino, Fiat 1100, mais également des Ferrari 166 et Maserati A6 1500, faisaient une place de choix aux larges surfaces vitrées incluant le toit.

C’est dans les années 1950 et 1960 que la « Carrozzeria Zagato » se retrouve au sommet de son essor grâce aux GT des modèles Maserati, Lancia, Aston Martin, Abarth et, bien sûr, Alfa Romeo.  Leurs lignes filantes et aérodynamiques, caractéristiques des carrosseries Zagato sont entre toutes reconnaissables. Ainsi que leur toit « doppia bolla » (double bulle).

Toujours dirigée par la famille, c’est actuellement le petit-fils de Ugo, Andrea Zagato, qui est aux commandes de l’entreprise, bien que, depuis 2008, Zagato ait signé un accord avec Autoline Industries, fabricant indien de composants.

Infos visiteurs : autoworld.be ou +32 2 736 41 65

Exposition - Voiture de luxe - Autoworld ©