CHRONIQUES INTERNATIONALES - LUXE & PRESTIGE

Photo: Haute Joaillerie - Bijoux de luxe - Breguet ©


Breguet

SALON MONDIAL DE L’HORLOGERIE ET DE LA JOAILLERIE 2011


LA JOAILLERIE PAR BREGUET, OU L ’ART DE L ’EXCLUSIVITE

Si l’art de Breguet est avant tout horloger, il trouve dans l’art joaillier un dérivé plein de sens. Non seulement parce que la beauté d’une montre passe notamment par la beauté de son habillage - surtout lorsque celui-ci est serti - mais aussi du fait que le second fait appel à la plupart des corps de métiers utilisés par le premier : dessinateurs, orfèvres, polisseurs, sertisseurs, lapidaires… Et parce que l’histoire de Breguet n’est pas uniquement jalonnée de clients célèbres, mais également de clientes tout aussi illustres.
Marie-Antoinette, Reine de France, et l’univers qu’elle inventa autour d’elle en son château de Versailles sont ainsi sources inépuisables d’inspiration pour Breguet.
Qu’il s’agisse de son domaine du Petit Trianon, refuge intime loin des fastes de la cour, ou du Hameau qui désormais porte son nom et dans lequel elle se plaisait à retrouver le contact simple de la nature et des jardins, tous sont synonymes de raffinement, de volupté et de poésie. Ils ont inspiré à Breguet nombre de créations joaillières dont la parure La Rose de la Reine, qui trouve, cette année encore, de nouvelles expressions.

PARURE LA ROSE DE LA REINE EN OR JAUNE
Sur son célèbre portrait peint par Elisabeth-Louise Vigée-Lebrun, «La Reine Marie-Antoinette à la rose », la souveraine française, cliente d’Abraham -Louis Breguet, apparaît confectionnant un bouquet de roses, sa fleur pr éférée. La parure « La Rose de la Reine », aujourd’hui présentée dans une version en or jaune 18 carats, s’inspire direct ement de ce tableau. Elle est formée d’un ensemble de pièces de joaillerie composé d’une bague, d’un pendentif, d’un bracelet, d’une paire de boucles d’oreille et d’un spectaculaire sautoir de deux mètres composé de 330 perles d’Akoya. Le motif central de chacun de ces bijoux est un camée représentant une rose ancienne en tous points semblable à celle que tient la Reine de France sur son portrait. Le camée, art traditionnel originaire du sud de l’Italie, consiste à ciseler à la main et en relief la surface d’un coquillage pour en faire ressortir des oeuvres sculptées aux couleurs contrastées. Chaque camée est donc une oeuvre d’art totalement unique. Pour réal iser ceux de cette parure, la difficulté a consisté à faire naître du coquillage, les pétales d’une fleur dans tout ce qu’ils ont de velouté et de sensuel. Un tour de force réussi haut la main par les artisans de Breguet qui ont aussi pris soin de graver, cachée sur l’un d’entre eux, la signature secrète de la maison. Le choix des perles quant à lui n’est pas innocent : bijou charnel par excellence, elles ont besoin du contact régulier de la peau pour conserver leur beauté et ne jamais « mourir »…
photo 1

BAGUE JOAILLERIE FINE LA ROSE DE LA REINE
La bague «La Rose de la Reine », dans sa version Joaillerie Fine, porte en elle
toute l’élégance et la poésie de la parure Joaillerie du même nom. À l’instar de celle-ci, elle a bénéficié de l’expertise des maîtres joailliers de Breguet, que ce soit pour sa création, le choix de ses pierres ou leur sertissage. Sensuelle autant que poétique, elle a été réalisée en hommage à la peinture « La Reine Marie - Antoinette à la rose », un portrait signé Elisabeth-Louise Vigée-Lebrun sur lequel la souveraine tient une rose pour confectionner un bouquet. Le chaton de la bague porte ainsi un camée représentant une rose. Il est réalisé à partir d’un coquillage finement ciselé à la main et sur l’un de ses pétales, l’artisan a gravé la signature secrète de Breguet. Chaque camée constitue donc une oeuvre unique.
Dans cette version de la ba gue, disponible en or jaune, roug e et blanc 18 carats, seul le tour du chaton, figurant un ruban noué, est serti de 33 diamants pleine taille pour 0.15 carat. Le corps de la bague est en or poli, lui conférant une allure plus sobre et épurée, pour un porter plus quotidien mais tout aussi élégant.
photo 2

PENDENTIF LUNE
Pendentif représentant une lune en or ro uge à deux visages. Un côté « nuit » pavé d’un serti neige, une technique originale consistant à sertir des diamants de tailles différentes afin de recouvrir le maximum de surface. Cette zone en serti neige est ainsi recouverte de 93 pierres pleine taille pour 0.71 carat. Les douces courbes de la lune sont ensuite soulignées de manière parfaite par une bordure de 84 diamants de taille « single cut », c’est à dire taillés de 17 facettes. Le côté « jour » du pendentif est ajouré de trois étoiles et dévoile une signature Breguet gravée à la main.
photo 3

BOUTONS DE MANCHETTE MARINE HAUTE JOAILLERIE
C’est en s’inspirant de la montre Marine dans sa version Haute Joaillerie que Breguet a créé cette étincelante paire de boutons de manchette. Réalisés en or blanc 18 carats, leur face supérieure est entièrement sertie de pierres de taille baguette : un quart de saphirs bleus, et le reste de diamants blancs choisis pour leur pureté exceptionnelle. Les diamant s et saphirs de taille baguette disposés autour d’un diamant taille brillant en un motif soleillé rappelant celui du cadran de la montre, ont été fixés par les maîtres sertisseurs de Breguet à l’aide d’une technique sophistiquée de serti invisible qui ne laisse voir que les pierres et masque totalement l’or qui les porte. L’ensemble est ainsi orné de 108 diamants et 36 saphirs bleus de taille baguette, pour un total de 4.11 carats. L’utilisation de cette technique de sertissage exceptionnelle et de pierres de taille baguette confère à ces bijoux un éclat minéral d’une intense pureté.
photo 4

 

Photo: Haute Joaillerie - Bijoux de luxe - Breguet ©

 
Reportages - Communiqués - Mise en ligne par PrestigeGuide : Le Luxe & le Prestige - Chroniques internationales << Page précédente
PLAN DU SITE I PROFESSIONNELS I ANNONCEURS I CONTACTER LA TEAM l JOBS l MENTIONS LEGALES I ESPACE PROFESSIONNEL