CHRONIQUES INTERNATIONALES - LUXE & PRESTIGE

Photo: Haute Joaillerie - Bijoux de luxe - Van Cleef & Arpels ©


Van Cleef & Arpels

La nouvelle collection de Haute Joaillerie Van Cleef & Arpels


Peau d’Âne raconté par Van Cleef & Arpels

Placée sous le signe de l’enchantement, la nouvelle collection de Haute Joaillerie Van Cleef & Arpels s’inspire d’un célèbre conte traditionnel : Peau d’Âne. Rendant hommage à l’histoire de cette jeune princesse, la Maison exprime certains de ses thèmes privilégiés, des figures féminines nées dans les années 1940 à la nature enchantée, de la délicatesse des ornements de couture jusqu’au langage du cœur. Le registre de la féerie et de la grâce rencontre ainsi la magie des gemmes : Pierres de Caractère™ réunies en lots d’exception, camaïeux inédits traduisant d’impalpables nuances, tailles de pierres envoûtantes… Au fil des créations s’écrivent les pages d’un conte de fées joaillier, exaltant une tendre palette d’émotions, de l’amour à l’émerveillement.

Van Cleef & Arpels et le merveilleux

Sensible depuis ses origines à la poésie du merveilleux, la Maison lui offre une gracieuse expression à partir des années 1940 avec la création des clips fées. Reconnaissables, tout comme les ballerines, à leur visage en diamant taille rose, ces figures féminines séduisent bientôt les collectionneurs par leur silhouette ailée, symbole de joie et d’espoir. Dotées d’une baguette magique ou encore d’une coiffe de pierres précieuses, elles accompagnent Van Cleef & Arpels de leur présence bienveillante et font désormais figure de véritable signature. À travers les décennies, la Maison perpétue cet art de l’enchantement grâce à des créations suscitant à la fois le rêve et l’émerveillement. Sous le charme de contes et légendes, elle convie ainsi licornes, dragons et phénix au sein de son univers et puise dans des récits imaginaires l’inspiration de collections inédites. Après avoir rendu hommage au mythe de l’Atlantide ou au Songe d’une Nuit d’Été de Shakespeare, Van Cleef & Arpels célèbre aujourd’hui la féerie du conte Peau d’Âne, à travers une nouvelle histoire en joyaux.

Le conte de Peau d’Âne

Figurant parmi les contes les plus populaires en France, Peau d’Âne a connu un vaste rayonnement grâce à la version livrée par Charles Perrault en 1694. Tout en vers, celle-ci est ensuite rattachée au recueil des Contes de ma mère l’Oye (Histoires ou contes du temps passé, avec des moralités), qui comprend notamment La Belle au Bois dormant, Le Petit Chaperon rouge et Cendrillon. Au conte original, considéré comme un classique de la littérature, succède de nombreuses variantes et adaptations, telles que celle des frères Grimm au début du XIXe siècle. En 1970, le cinéaste français Jacques Demy réalise un film qui conquiert le public par son esthétique colorée, sa fantaisie et ses chansons devenues célèbres, mises en musique par Michel Legrand. Le roi est incarné par Jean Marais et la princesse par Catherine Deneuve, éblouissante dans les costumes créés pour l’occasion. Cette année, la Maison offre à son tour une interprétation inédite du conte de Charles Perrault. Les personnages de la princesse et de la bonne fée, la fuite dans la forêt et enfin la rencontre avec le prince sont au cœur de sa nouvelle collection de Haute Joaillerie : « Peau d’Âne raconté par Van Cleef & Arpels ».

La magie des pierres

Afin d’exprimer sa vision joaillière du conte, Van Cleef & Arpels met une nouvelle fois à profit son expertise des gemmes, sans cesse perpétuée depuis l’origine de la Maison. Diamants, pierres fines et dures, perles et corail… Cette incroyable palette lui permet de refléter l’éventail des sentiments autant que les différentes atmosphères du récit. L’amour, suggéré à travers l’intensité d’un rubis ou d’un saphir rose de plus de 28 carats, s’incarne également dans le vert de l’émeraude, symbolisant la romance entre le prince et la princesse. Se distinguant par leur pureté, l’intensité de leur teinte ou encore leur taille ancienne au charme singulier, les Pierres de Caractère minutieusement choisies par les gemmologues de Van Cleef & Arpels transmettent ainsi l’émotion propre à chaque pièce. La quête de pierres exceptionnelles, dotées d’un supplément d’âme, se double d’une attention particulière accordée aux associations de matières. Délicates, audacieuses ou contrastées, elles suggèrent au gré des créations l’enchantement du château où a grandi Peau d’Âne, le refuge protecteur offert par la forêt ou encore les fastes de la cérémonie de mariage. Caractéristique de la Maison, ce langage de la couleur trouve une de ses plus subtiles expressions dans les trois clips dédiés aux robes de Peau d’Âne. Messagers de l’insaisissable, saphirs, tourmalines, turquoise, grenats ou spinelles traduisent alors les nuances du Temps, de la Lune ou du Soleil en d’éblouissantes harmonies.

 

Photo: Haute Joaillerie - Bijoux de luxe - Van Cleef & Arpels ©

 
Reportages - Communiqués - Mise en ligne par PrestigeGuide : Le Luxe & le Prestige - Chroniques internationales << Page précédente
PLAN DU SITE I PROFESSIONNELS I ANNONCEURS I CONTACTER LA TEAM l JOBS l MENTIONS LEGALES I ESPACE PROFESSIONNEL