CHRONIQUES INTERNATIONALES - LUXE & PRESTIGE

Photo: Cartier © - Haute joaillerie - bijoux de luxe


Cartier

Cartier Naturellement


Depuis toujours, Cartier se passionne pour la nature. Une nature de joaillier, à la fois fidèle à l’original et transfigurée, subjective et sublimée, une nature Cartier, naturellement...

Empruntant aux pierres les plus rares leurs couleurs, leur matière, leur éclat, Cartier joaillier s’invite au coeur d’une nature imaginée, créant un vocabulaire unique qui s’est imposé comme une signature de la Maison…

Les animaux ont leur place chez Cartier, animés d’une fraîcheur d’interprétation qui exalte les matériaux précieux. Et pour que cette nature prenne vie, c’est son entière expertise des pierres, des volumes et des formes que le joaillier, en artisan extraordinaire, met au service de la beauté. Une nature présente depuis les origines de la Maison avec, très tôt, des fleurs de lys, des liserons et d’autres pousses venues fleurir les établis des artisans…
Puis, dès le début du 20ème siècle, la première apparition de la panthère. Des oiseaux, aussi, volière colorée de grandes et de petites créatures ailées, enchantement joyeux, pépiements impromptus d’une ménagerie ouverte sur un ciel sans limite.

Sur l’établi, les fleurs
Cartier plante très tôt son jardin secret. C’est un bouquet parfumé, une profusion de couleurs, de matières que le joaillier arrange à la perfection... Parterre de créations précieuses qui célèbre la fleur sous toutes ses facettes, une fleur au plus près du réel et pourtant magiquement distanciée qui témoigne de la fascination constante de Cartier pour le naturel et sa transposition joaillière. Une inspiration qui envahit la Maison Cartier et se transforme en un semis surprenant et varié. Éblouissantes créations que ces pièces surprenantes qui, loin de représenter la fleur de façon classique, la saisissent dans un naturalisme des plus saisissants.

La panthère, totem d’une féminité triomphante
La panthère est partout, présente par la forme ou par l’esprit. Jouant sur le contraste de l’onyx et du diamant, le joaillier manie l’allusion à la perfection quand il s’agit du fascinant animal. Voilà la bête dans toutes les positions, tapie, dressée, couchée, bondissante… apprivoisée et toujours sauvage. C’est aussi l’histoire, racontée en bijoux, d’un joaillier passionné par son époque, doué d’une sensibilité exceptionnelle et d’une capacité rare à sentir en profondeur et à traduire ce rien qui fait l’air du temps.
Ainsi, il y eut la panthère figurative : le plus féminin des félins, représenté en aplat, dès 1914 sur un vanitycase, silhouette d’onyx et de diamants qui annonce toutes celles à venir. Il y a la panthère sculpture, quand le volume s’impose pour traduire les membres fuselés, l’énergie contenue, l’élégance racée d’une créature “ plus que nature ”. Il y a la panthère stylisée, qui suggère plus qu’elle ne dit, et signe un style. Il y a la panthère naturaliste, puissante et sauvage comme jamais. Et pour une de ses toutes récentes apparitions, le fauve s’est transformé en une panthère attachante, douce, tendre, apaisée et sereine.
Témoin de la continuité d’une vision et d’un style, ce fil rouge – entre faune et flore, entre rêve et réalité –, chemine de création en création. Comme un parcours, une invitation à aimer…

Minéral et animal... Cartier, joaillier des correspondances
Les animaux ont leur langage et Cartier sait, mieux qu’aucun autre, utiliser la métaphore animalière pour parler d’amour, de guerre ou de paix.
Véritable galerie zoologique, l’histoire de Cartier est peuplée d’animaux domestiques ou sauvages. Ménagerie colorée qui tient du cabinet de curiosités où l’on croise des hiboux ou des aigles, des pingouins comme des cochons, des girafes et des hérons. Ils prêtent leur apparence, tantôt souveraine, tantôt comique, farouche ou docile, à l’expertise de Cartier qui les interprète avec réalisme.
Cartier affirme son engouement pour le monde animalier. Vagabondage génial et inspiré qui permet le surgissement inattendu d’animaux de fantaisie au détour d’objets raffinés : porte-cigarettes visité par un crocodile aux aguets, chouette métamorphosée en fermoir de sac-à-main, briquet illuminé du point rouge d’une coccinelle.
II y a là pour Cartier matière à attraper le monde au vol. Un monde dont il met à jour des correspondances nouvelles entre le minéral et l’animal. Les pierres, l’or, le platine offrent les couleurs, cristallines ou opaques, brillantes ou mates que la nature met en scène. II suffit pour s’en convaincre d’observer ce hibou au corps de citrine, pierre dure au jaune d’automne ou ce rhinocéros gris en platine, cet aigle en or ciselé ou, dans une collection contemporaine, cette girafe en platine pavé de brillants et d’onyx. L’air, l’eau, la terre continuent d’enchanter Cartier qui nage dans le sillage des poissons, marche dans les pas de la tortue, s’envole dans le froufrou du perroquet avec cette même curiosité insatiable, celle d’un auteur d’une fable joaillière, originale et tendre.

Cartier Naturellement
Nature rêvée, nature de rêve - Cartier nous chavire au rythme de pièces de joaillerie d’une beauté somptueuse, palpitante et sauvage …
Paysages enchantés peuplés d’animaux et de fleurs flamboyantes où les matières parmi les plus rares se font pelages, pétales, plumages, pistils, pupilles étincelantes… Contes précieux où s’invente, de créations en créations, une nouvelle poésie.
C’est une ménagerie enchantée, une serre toute en lumière, tout à coup bercée du chant souverain d’un oiseau de rubis ou de saphirs, du parfum envoûtant d’une orchidée au coeur profond de diamants blancs…
Et si, dans un tonnerre, les feuilles bruissent, c’est qu’une panthère, souveraine et joueuse, lentement, s’avance…

 

Photo: Cartier © - Haute joaillerie - bijoux de luxe

 
Reportages - Communiqués - Mise en ligne par PrestigeGuide : Le Luxe & le Prestige - Chroniques internationales << Page précédente
PLAN DU SITE I PROFESSIONNELS I ANNONCEURS I CONTACTER LA TEAM l JOBS l MENTIONS LEGALES I ESPACE PROFESSIONNEL